Accueil-Couleurs de la Vie

Barrage de Sivens

Un homme mort découvert sur le site du barrage de Sivens*

 

A Sivens, après les arbres, un homme...

A sivens apres les arbres un homme

Appel pour un moratoire du projet de barrage de Sivens et des études indépendantes

Nous appelons le gouvernement et le Conseil Général du Tarn à geler le projet de barrage sur la zone humide du Testet et à commander des analyses par des experts indépendants (après consultation validant leur sélection et l’objet des analyses).

Non

au Barrage de Sivens ! 

Rapide présentation formelle du projet « Retenue de Sivens »

Carte barrage de sivens

Une décision de l’Etat français contraire à la

Convention de Ramsar 

Voir le communiqué de presse

 

Pourquoi nous refusons le projet de Barrage

 

Pourquoi nous refusons le projet de barrage de Sivens :

 

Sur le ruisseau Tescou, au pied de la forêt de Sivens (nord‐ouest du Tarn)

 

Un projet datant des années 1980, aujourd’hui porté par le Conseil Général du

 

Tarn (CG 81), la Préfecture et la CACG (Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne)

 

8,4 millions € d’investissement annoncés, 5.6 €/m3 (2 fois plus cher qu’ailleurs)

 

100% sur fonds publics (CG 81 et CG 82, Agence de l’eau 50%, Europe 30%)

 

Pour des bénéficiaires privés :

 

 70% pour l’irrigation intensive (retour du maïs irrigué) d'une vingtaine

 

d’irrigants. Soit, pour la part irrigation du barrage, environ 200 000 €/ferme

 

pour l’investissement et une dépense publique annuelle d’environ 1350 € / ha

 

pendant 20 ans. Les irrigants paieraient l’eau seulement 50 €/ha et les

 

contribuables paieraient le reste (96 % de la note)…

 

 30% au « soutien d'étiage » c'est‐à‐dire la dilution des pollutions issues de

 

l’agriculture chimique, des stations d’épurations et de la laiterie Sodiaal. Au

 

lieu d’imposer aux pollueurs de respecter les normes, de réduire les

 

pollutions à la source, le CG préfère utiliser l’argent public pour diluer les

 

pollutions. Pire, le rejet hors‐normes de la laiterie Sodiaal à Montauban

 

n’existe plus depuis 2006 mais le CG a prévu l’eau du barrage pour le diluer…

 

Aucune étude n’a été réalisée sur le débit nécessaire à la vie aquatique !

 

Le volume prévu (1.5 Mm3) est donc au moins 3 fois plus élevé que les besoins

 

actuels agricoles et de soutien d’étiage. C’est la CACG, payée au % des travaux,

 

qui a fait les études de besoins donc plus c’est gros et cher, plus elle gagne…

 

Environ 30 ha (y compris les zones compensatoires) de terres agricoles, avec des

 

pratiques durables essentiellement, seront perdus.

 

Destruction de la zone humide du Testet (18 ha) qui, selon les services de l’Etat,

 

«fait certainement partie des zones humides majeures du département du point

 

de vue de la biodiversité» notamment en raison de la présence de 94 espèces

 

animales protégées dont 5 à enjeux importants.

 

Défrichement de 29 ha, en partie des Espaces Boisés Classés (EBC). La totalité de

 

l’emprise du barrage est incluse dans le périmètre de la Zone Naturelle d’Intérêt

 

Ecologique, Faunistique, ou Floristique (ZNIEFF) de seconde génération.

 

Il existe de nombreuses alternatives (voir au verso)

 

Restez informé(e) de nos mobilisations sur http://www.collectif‐testet.org

 

Imprimés par nos soins. Merci de ne pas jeter sur la voie publique !

 

Les alternatives au barrage de Sivens :

 

Concernant l’agriculture

 

Les objectifs fixés au barrage sont de sécuriser les revenus, sécuriser et diversifier

 

les productions. Pour atteindre les mêmes objectifs, voici des alternatives moins

 

chères et plus efficaces à long terme que les pouvoirs publics doivent soutenir :

 

Des contrats de longue durée avec les collectivités territoriales pour fournir la

 

restauration collective

 

De nombreux agriculteurs de la vallée du Tescou (éleveurs, maraichers, céréaliers…)

 

peuvent fournir les cuisines centrales qui préparent les repas pour les collèges, les

 

lycées, les écoles primaires, les résidences de personnes âgées, etc. L’argent public

 

doit servir à structurer les filières notamment à investir dans les infrastructures

 

(abattoirs, légumeries, stockages…) car seule cette alternative garantit des revenus

 

stables et rémunérateurs aux agriculteurs sur le long terme. Elle répond aussi aux

 

attentes de la population (relocalisation de l’économie, alimentation de qualité,

 

réduction des transports de longues distances…).

 

Les économies d’eau à travers le choix des cultures (sorgho, tournesol…), le choix

 

variétal (maïs à cycle plus court…), des pratiques agronomiques (couverture agro‐

 

végétale, agroforesterie…) et des pratiques d’irrigation adaptées (utilisation du

 

matériel, performance des équipements...).

 

Des petites réserves d’eau au niveau des fermes qui en sont dépourvues

 

Ces réserves (20 000 à 50 000 m3) seraient hors cours d’eau et remplies en

 

hiver/printemps avec interdiction de prélever pendant l’étiage.

 

Concernant le « soutien d'étiage »

 

30 % de l’eau du barrage ont été prévus en 2001 pour diluer des pollutions (voir

 

recto). La principale pollution n’existe plus depuis 2006. Les pollutions restantes

 

(agriculture chimique, stations d’épurations), beaucoup plus faibles, doivent être

 

réduites à la source. Le Tescou est un ruisseau qui a, naturellement, un débit faible

 

pendant l’été mais reste suffisant pour la vie aquatique comme le démontre la

 

pêche électrique menée sur une centaine de mètres le 25/11/13. Dans les filets : 73

 

lamproies de Planer, 92 goujons, 51 vairons, 8 chevennes, 1 perche et 7 loches.

 

Pour améliorer le soutien d’étiage, il faut :

 

‐ mettre aux normes les 185 retenues collinaires du bassin afin qu’elles

 

respectent le débit réservé (débit minimum réservé à la rivière en aval).

 

‐ empêcher les comportements égoïstes de certains irrigants qui conduisent

 

à assécher le Tescou (source CACG 2001 & Jeanne 2010)

 

 

 

 

Le projet de « retenue SIVENS » se situe dans le Nord-Ouest du Tarn (commune de Lisle sur Tarn, 10 km environ de Gaillac), sur la partie sauvage et préservée de la rivière Tescou.

 

Le barrage serait construit le long de la forêt de Sivens, en aval du lieu-dit de Barat, sur des Espaces Boisés Classés (EBC) et dans la zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF). 29 ha, soit 60% de l'emprise d'acquisition de la retenue (48 ha), sont boisés (friches, peupleraies, vergers de résineux, taillis...).

 

Il ennoierait la zone humide du Testet, dernière zone humide d’importance du bassin versant du Tescou, qualifiée par la DREAL comme faisant « partie des zones humides majeures du département du point de vue de la biodiversité ».

 

D’une capacité établie à 1,5 Millions de m3, ses mesures approximatives seraient : 1,5 Km de longueur, 230 m de large, 48 ha de surface d’emprise du projet, environ 4 m de profondeur à plein. La hauteur du mur au-dessus du terrain naturel serait de 12,8 m.

 

Le Tescou, prend sa source à Castelnau de Montmiral, affluent de la rive droite du Tarn, long de 51 Km, il s’y jette au niveau de Montauban.

 

Sur le bassin versant existent déjà, 185 retenues collinaires stockant 5,1 Millions de m3 et interceptant 1/3 des cours d'eau rejoignant le Tescou, sans compter les interruptions, les trous dans le Tescou pour pompage et les seuils qui stoppent l'eau (sur 1 km au pont de Mongaillard) : l'amont n'a aucun souci de l'aval.

 

Ce projet, datant d’environ 40 ans, est porté par le Conseil Général du Tarn, maître d’ouvrage, et par son maître d’ouvrage délégué, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG).

 

Le soutien au débit d’étiage du Tescou est l’objectif prétendu d'intérêt général :

• 30 % du volume de la retenue pour le soutien au débit d’étiage (pour la dilution des pollutions).

• Le reste, 70 %, est destiné à l’irrigation de 309 ha.

 

Le projet serait financé à 100 % par des fonds publics (8 400 000 €HT pour l’investissement). Les financeurs prévus sont le maître d'ouvrage (le Conseil Général du Tarn pour 10%, le CG de Tarn-et-Garonne 10% également), l’Agence de l'Eau Adour-Garonne (50%) et l’Europe (30% via les fonds FEADER).

 

Le projet de barrage est l'objet de vive contestation notamment à cause de la destruction d'une zone humide de 13 hectares où sont présentes 94 espèces protégées16. La contestation est à plusieurs reprises comparée à celle de l'aéroport de Notre-Dame des Landes; à ce titre, le site est décrit comme étant une zone à défendre (ZAD)2,3,7,8,9. L'opposition au barrage est soutenue par la confédération paysanne, ainsi que certains élus d'Europe Écologie5.

Les principaux arguments des opposants au barrage sont les conflits d'intérêts entre la compagnie d'aménagement des coteaux de Gascogne et le conseil général du Tarn, le coût du projet, le faible nombre d'agriculteurs bénéficiant du barrage, soit 20 exploitants contre 80 initialement, ainsi qu'un moindre besoin en eau actuellement par rapport à ce que les études montraient en 2001

 

Collectif pour la sauvegarde de la zone humide de testet

Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET

 

 

Aujourd'hui

29 visiteurs - 40 pages vues

Total

35822 visiteurs - 109232 pages vues

Contenu

Nombre de pages : 26

Changer le Monde en partant du Local

Le Mouvement Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !"

 

 ________________________________________________________________________________________________________

Changer le monde en partant du local

 Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part ".

__________________________________________________________________________

Osmose Avec La Nature

osmose avec la nature

Les Possibles d'un Monde Nouveau

Association << Les Possibles d’un Monde Nouveau >>

 

L’Association « Les Possibles d’un Monde Nouveau » présente
l’éco-hameau intergénérationnel
multi-activités en zone rurale :
Eco hameau sud bordeaux
« Oasis la Source »
Toutes les infos sur www.eco-hameau-argelouse.org

Le lieu accueille actuellement toute personne souhaitant s’investir et faire partie du coeur du projet, et toute personne pouvant apporter ses compétences s’inscrivant dans la démarche du projet.

Soleil Levant.orgA lire en Ligne

____________________________________________________________ 

 Planète Écologie: Nombreux Articles

sur

Soleil Levant.org

 

Banner 728x90

 

Aktifimmo comBientôt sur le site

 

Loiselier 12

 

Votre Attention *Des milliards d’abeilles disparaissent en silence et c’est toute la chaîne alimentaire qui est en danger. Les abeilles ne produisent pas seulement du miel: elles sont une grande force de travail invisible qui pollinise 75% des plantes que nous cultivons. Dans cinq jours, les États-Unis pourraient faire un pas crucial vers l'interdiction de ces pesticides toxiques qui sont en train de les tuer.

Nous savons que nous pouvons obtenir l’interdiction de ces produits -- après une énorme campagne d’Avaaz l’an dernier, l’Union Européenne a interdit ce type de poison, accusé par de nombreux scientifiques d’être à l’origine de la disparition des abeilles. En ce moment même, l’industrie chimique mène un lobbying acharné pour freiner le gouvernement américain. Nos alliés disent pourtant qu’une pression massive de la part du public pourrait faire basculer l’équilibre des forces vers l'interdiction de ces pesticides. Mettons-leur cette pression! Si les États-Unis agissent, cela créera un effet domino qui entraînera d'autres pays à faire de même.

Il n’y a pas de temps à perdre -- le groupe de travail sur les abeilles de la Maison Blanche annoncera ses propositions mardi prochain. Il ne s’agit pas seulement de sauver les abeilles, mais aussi de notre survie. Signez dès maintenant cette pétition urgente, et construisons ensemble un énorme buzz pour appeler les Etats-Unis à mettre ces tueurs chimiques hors-la-loi, avant que les abeilles ne disparaissent:

https://secure.avaaz.org/fr/save_the_bees_us_pet_locFleche2Signez La Pétition

__________________________________________________________________________________________________

loiselier com Couleurs de la Vie août 31, 2014

La vidéo ci-dessous n'a pas été réalisée seulement pour vous présenter des photos, celle-ci pour vous inciter à semer et entretenir

votre jardin ou vos terres sans produits chimiques.

Qu'il en déplaise aux gros fournisseurs et producteurs de ces produits nocifs pour la santé du monde entier, nous ne

pouvons accepter de nous laisser intoxiquer ..

Qu'ils soient petits ou grands, ou en pots, n'utilisez pas de pesticides,

les abeilles et tous les insectes pollinisateurs ont un besoin vital de ses fleurs,

qu'elles soient à terre ou sur les branches des arbres à l'époque de la floraison. Sans ces insectes, la vie ne peut continuer,

toute vie sur terre,

depend donc de la responsabilité de l'être humain. 

Les Arbres et Nous

Les blessures des arbres

  • Nom du fichier : Les blessures des arbres
  • Taille : 910.05 Ko

Télécharger

 

Arbres Remarquables en France

&

dans le Monde

image-flamboyant.jpg

Réserves Naturelles de France

Guide Tourisme, Vacances, et Week-end

_____________________________________________________

Grâce au Guide deVoyages La France du Patrimoine Mondial, Découvrez les Plus Beaux Sites Français Classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco.

 Patrimoine de la france
______________________________________________________________________________

Foodassembly

 Un arbre qui produit 40 fruits différents ?
Vous n'en rêviez pas, ils l'ont fait quand même.

Lire l'article

surHitek fr

______________________________________________________________________________________________________________

Liste des réserves Nationales de France

Les réserves naturelles Par­tout en France, des es­paces de na­ture pour tous

Vacances dans les Pyrénées

 

On ne voit bien qu'avec le coeur...l'essentiel est invisible pour les yeux ...

Des gestes simples au quotidien pour préserver notre environnement et y évoluer dans le respect et la responsabilité:

Écologie, Randonnée, Éco-Responsable, Compost, Survie

le Magazine d'information sur les Énergies


Tenez vous informés jour après jour :
 
             Actualités quotidiennes, dossiers, bourse, emploi, statistiques, forum.
Consommation énergie, information, magazine, actualités, carburants, essence,     gazoil, sans-plomb, statistiques, études, articles, rédaction, France, Européen, Mondiale, éolien, solaire, énergie, pétrole, gaz, électricité, nucléaire, biocarburants, énergies nouvelles, hydraulique, flambée, cours, libéralisation, marchés, actions, énergivore, énergétique, environnement, co2, effet serre.

Site consacré au jardinage avec des fiches de conseils sur la culture des plantes, l'entretien et l'aménagement des jardins, potagers, vergers et bassins, un calendrier des travaux et un forum

Ligue pour la Protection des Oiseaux

Lpo 75px

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) est aujourd’hui l’une des premières associations de protection de la nature en France. Elle agit au quotidien pour la sauvegarde de la biodiversité, à partir de sa vocation de protection des oiseaux

Refuges plaquette 2013 web a5Refuges plaquette 2014 web a5 (3.15 Mo)

Oiseaux

Indignés - Les Gueules de WaB (clip)

Mes courses pour la Planète

Le premier guide pratique en ligne de la consommation responsable

 

Cp mescoursespourlaplaneteCp mescoursespourlaplanete (102.53 Ko)

Initié par Graines de Changement, le site mescoursespourlaplanete.com est le premier guide pratique en ligne de la consommation responsable, à l’attention de tous ceux qui veulent porter un autre regard, plus informé, sur leurs choix quotidiens et cherchent 
des produits ou pratiques plus responsables. Aujourd’hui, 95 % des Français souhaitent être mieux informés de l’impact des produits 
de grande consommation sur la planète , tandis que 79% d’entre eux veulent acheter davantage de produits élaborés dans le respect de l’environnement. Notre objectif est d’accélérer le mouvement vers une consommation plus respectueuse des personnes et de la planète, en leur donnant, sur un ton positif et déculpabilisant, des contenus pédagogiques qui les aident à mieux appréhender et 
à mieux maîtriser l’impact de leurs achats sur leur santé et sur celle de la planète : fiches-produits, dossiers thématiques, ressources documentaires, actualités, etc.

 

 

Miss Numerique
________________________________________________
__________________________
Immobilier ecologique fr____________________________________________
nature et progtès

Prelinker

 

Webmasters, Régies, Éditeurs

Faites la Promotion de Marques Blanches Reconnues

Élargissez Votre Audience

Boostez Vos Leads et vos Ventes

Rejoignez-Nous !

 

Le plus Grand Site de voyage au Monde

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Link to Homepage

Trouvez et réservez un hôtel, une chambre d'hôte, un gîte ou un séjour pour votre prochain voyage.

Comparez les prix pour trouver les meilleurs tarifs pour vos billets d'avion.

Téléchargez nos guides gratuits de voyage avec les conseils des voyageurs sur les meilleurs hôtels, restaurants et activités.

Visitez nos forums de voyages et obtenez les réponses aux questions que vous vous posez avant de partir.

 

728x90 Hotel Prices

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Europcar, moving your way

 

02. Bannieres - VP 25 - 728 x 90

 

Film Hommage à Wangari Maathai

Professeur Wangari Maathai

Pour commémorer et honorer la vie et l'œuvre du Professeur Wangari Maathai, le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF) a ouvert forêt du Day 5, l'un des événements mondiaux les plus intensifs et les plus influents annuels sur les forêts, avec une courte vidéo sur le lauréat du prix Nobel.

Date de dernière mise à jour : Vendredi, Octobre 31, 2014